Acquérir un chien, c’est toute une éducation

Avant de prendre une décision ferme sur le choix de son chien, rassurez-vous que vous, le premier responsable et les autres membres de la famille soient en accord. En effet, c’est une décision que vous ne devez pas prendre à la légère. Pour faciliter les choses, posez-vous les questions suivantes : est-que toute la famille est d’accord ? Est-ce que chaque individu est prêt pour éduquer l’animal et présenter le même comportement vis-à-vis de ce chien ? Si vous répondez à ces questions oui, la dernière à savoir c’est ; est-ce que vous êtes tous prêt pour satisfaire les besoins de l’animal : nourriture saine, vétérinaire, vaccin, refuge, promenades, jeux…

Quand acquérir le chien ou le chiot

Nombreux spécialistes estiment que la période propice pour acquérir un chiot est durant les chaleurs des mères, c’est-à-dire au début de l’hiver ou au début du printemps. La raison est très simple, les chiennes ont leur chaleur au début de l’automne et au milieu de l’hiver, avec une durée de gestion de deux mois. Vous pouvez consulter les éleveurs professionnels, les amateurs de chiens ou encore les animaleries pour acheter et choisir la race qui vous convient.

Alors, comment éduquer son chien ?

Jusque-là, il n’y a pas de races mordeuses ; ce sont les chiens mal éduqués qui se comportent ainsi. C’est pour cette raison que l’éducation du chien a une grande importance. Peu de temps après l’arrivée du chiot dans sa famille meute, l’éducation du chien doit commencer. La première étape consiste à lui apprendre son nom ; que vous devez répéter régulièrement. L’idéal c’est de choisir un nom court et facile. En principe, un chien pour son éducation a besoin d’un maitre ferme et régulier. Certains chiens, comme les malamutes, les lévriers, qui sont des chiens entêtés ont besoin d’un maitre très ferme. Durant les séances d’éducation, le chiot a besoin pour se sentir rassuré, équilibré et avoir une hiérarchie dans sa meute.