Acte punitif, les inconvénients de cette forme d’éducation

Comme tout être vivant, un chien est capable d’apprendre beaucoup, cependant, vous devez d’aider votre chien afin qu’il puisse mémoriser les liens de causes à effets, le désavantage qu’il obtiendra à faire ce que l’on attend de lui. Si vous donnez des punitions régulières à votre chien, le risque d’agression sera plus élevé, car son niveau de stress augmente, les besoins de l’animal ne sont pas respectés. De plus, la relation homme-chien est tendue, car elle est basée sur la confrontation. Si vous devez punir l’animal, il est conseillé de l’enfermer dans une boite car il grignote les murs lorsqu’on il est seul.

Pourquoi utiliser les méthodes punitives ?

Même si c’est indispensable, la punition ne doit pas être prise comme un acte cruel envers le chien, c’est une sanction négative qui permet de faire comprendre à l’animal qu’il a dépassé les bornes. Punir est un geste éducatif, qui contribue à l’initiation, l’instruction, la pédagogie ou qui développe l’intelligence. Certains éducateurs travaillent depuis de nombreuses années dans le monde canin, mais n’ont toutefois pas mis à jour les informations, les techniques et les théories sur lesquelles les cours dispensés sont basés. Les écoles de dressage offrant des formations de maître forment de nouvelle génération de spécialistes en comportement canin qui transmettent par la suite eux-mêmes ces informations erronées à leur client.

Punition, des expériences quotidiennes pour le chien.

Il est tout à fait normal de réprimander vertement son chien qui se sera sauvé, parce qu’on aura eu peur qu’il se fasse renverser. Les personnes qui ont déjà eu un chien savent bien qu’il faut passer un certain temps à lui apprendre les bonnes attitudes. Tout le monde estime qu’avec toutes ces techniques punitives, apprendre au chien les bons comportements, alors qu’on lui apprend à ne pas les adopter, même uniquement dans certaines circonstances. Un chien reste un chien, et il est légitime qu’il se comporte comme tel.